Le yoga et la personnalité – plaisir et puissance

Le deuxième centre : Swadhisthana

Ce second centre, certains le situent à l’extrémité inférieure du sacrum, d’autres, un peu plus haut sur la colonne un peu en dessous du niveau du nombril. Son nom en sanskrit, vient de « sva » = moi et « sthana » = lieu.

Pour ce chakra, voici les principales qualités relevées par le Dr Vivekananda.

Qualités de base
Joie, humour, sexualité.

Niveau physique concerné 
La partie basse du tronc, particulièrement la zone sacro-lombaire de la colonne vertébrale, la zone pelvienne, les fesses et les parties génitales. Le plexus nerveux concerné est le plexus sacré (au niveau du sacrum) et les glandes endocrines sont les gonades (testicules ou ovaires), cette fois-ci en lien avec l’aspect du plaisir de la sexualité.

Vitalité
L’énergie sexuelle.

Identification (I-ness)
Le sens de l’identité pour ce chakra est celui d’une personne émotionnelle, sensitive, sexuelle et en recherche de plaisir, qui est soit satisfait, soit frustré. Au passage, l’identité sexuelle pour la plupart des gens, est liée à leur genre.

Perception
La personne, ici, voit le monde comme l’approvisionneur potentiel de plaisir, de joie, d’extase et d’intimité, sans se rendre compte que ces sensations sont déjà toutes en elle, et qu’elles n’attendent que d’être expérimentées.

Souvenirs
Activer swadhisthana peut faire revenir des souvenirs de l’inconscient en lien à des plaisirs et des frustrations passées, des expériences sexuelles, des joies et des déceptions.

Conscience instinctive
Recherche de plaisir à tout prix. Doit faire attention à des recherches d’exploits déconseillés et aux addictions.

Conscience intellectuelle
L’important ici est de pouvoir restreindre le besoin de satisfaire cet état de désir, et de pouvoir sublimer une partie de cette énergie du désir en des accomplissements utiles.

Conscience élevée
La réalisation que le plaisir que l’on cherche à l’extérieur est déjà une béatitude à l’intérieur.

Emotions et sensations
Tout ce qui se trouve entre la dépression et la culpabilité jusqu’à « l’extase divine ».

Actions
Leurs qualités vont varier en fonction des différents points ci-dessus.

 

Le troisième centre : Manipura

Ce troisième centre se situe aussi sur la colonne vertébrale au niveau du plexus solaire. Son nom en sanskrit veut dire « la forteresse du joyau » (mani = bijou, joyau ; pura = forteresse, ville fortifiée).

Pour ce chakra, voici les principales qualités relevées par le Dr Vivekananda.

Qualités de base
Puissance, action, estime de soi.

Niveau physique concerné 
La partie intermédiaire du tronc, particulièrement la zone dorso-lombaire ; le système digestif, en particulier l’estomac, le foie, la vésicule biliaire, le pancréas et la rate. Le plexus nerveux concerné est le plexus solaire et les glandes endocrines sont les glandes surrénales (impliquées dans la réponse de « se battre pour se nourrir ») et les îlots pancréatiques (impliqués dans l’approvisionnement d’énergie).

Vitalité
Manipura est le centre de l’énergie prânique de l’individu (pour info: Selon les Upanishads – écritures anciennes de l’Inde – le Prâna (terme sanskrit) est une énergie vitale universelle qui imprègne tout et que les êtres vivants absorbent par l’air qu’ils respirent).

chakra manipuraIdentification (I-ness)
Ce centre est celui de l’ego. Il peut y avoir ici, un sens très fort d’un soi, supérieur ou inférieur aux autres.

Perception
La personne qui est fortement identifiée ici, voit du pouvoir partout et évalue les personnes et les situations autour d’elle sur des critères de puissance et d’impuissance.

Souvenirs
Activer manipura peut faire revenir des souvenirs passés, de pouvoir, d’impuissance, de confiance, d’estime de soi, de honte, de succès, d’échec, etc…

Conscience instinctive
A ce niveau, les principaux schémas de pensées tournent autour du pouvoir, du contrôle, de la volonté et de l’action.

Conscience intellectuelle
A ce niveau, la conscience d’une puissance plus subtile devient évidente ; on se rend compte que l’on peut obtenir des meilleurs résultats sans mettre de pression ni intimider ou brutaliser les gens.

Conscience élevée
De grands pouvoirs et des miracles peuvent être possibles à ce niveau quand la personne réalise que « en fait, ce n’est pas moi qui fait – il y a une force plus grande qui bouge les pièces sur l’échiquier ».

Emotions et sensations
A un niveau ordinaire, peut varier entre la fierté, la honte, l’auto-satisfaction, l’égotisme, la colère, etc…

Actions
Elles vont dépendre du niveau d’évolution de chacun. Elles peuvent osciller entre une inactivité léthargique, « pousser » brutaliser, jusqu’à un service purement désintéressé envers l’humanité en collaboration avec une « grâce divine ».

 

Suite dans le prochain article

Et vous, de quelle façon vous retrouvez-vous dans cette description  ?

Si cet article vous a plu, vous pouvez téléchargez gratuitement le bonus ici.

Powered by Subscribers Magnet