Pourquoi ne devons-nous surtout pas vivre sereinement ?

bien-être contrainteC’est vrai quoi ! Pourquoi vouloir absolument vivre sereinement ? Et à quoi ça peut bien nous servir?

La sérénité, la paix, la tranquillité, le bien-être… ça n’est tellement plus naturel dans le monde où on vit aujourd’hui, que ça en devient contraignant. Sans compter toute l’industrie qui s’est créée autour, qui revient très cher et nous ruine.

Regardez donc les prix pratiqués par tous les centres de bien-être, les stages de développement personnel, les retraites pour la santé, pour être « en paix avec soi-même »…

Non seulement il faut avoir l’argent, mais en plus il faut avoir le temps. Et le temps, tout le monde sait bien que personne n’en a jamais assez. L’argent non plus d’ailleurs, pour une grande partie.

Et tant mieux!

Imaginez ce qu’il se passerait si tout le monde était serein, bien dans sa peau, en paix avec soi et les autres. Il n’y aurait plus de tension entre les pays, plus de menaces, plus de « vigipirate », plus de psychose généralisée, plus de peurs des autres, plus de famine, plus de guerre : l’économie se casserait la figure.

Et ça engendrerait du chômage, des crises, voire peut-être même d’autres famines et des guerres. Donc finalement ça reviendrait au même, mais avec la contrainte en plus…

Les industries pharmaceutiques seraient en faillite car elles ne vendraient plus assez de médicaments pour aller mieux : si tout le monde va bien, pas besoin de médicaments. Le corps médical n’aurait que très peu de travail, tous ceux qui passent leurs vies à soigner et aider les autres seraient au chômage, et toute la fameuse « industrie du bien-être » non plus, n’aurait plus de raison d’être, car elle serait inutile.

Une catastrophe économique…

Non, croyez-moi, il vaut mieux ne pas vivre sereinement.

 

En plus, à quoi ça sert d’être serein ?

Perte de temps…stress

Non seulement pour la santé physique, mais également mentale et émotionnelle.

C’est tellement mieux de vivre les choses intensément, de prendre tout très à cœur, tout pour soi, de prendre tout ce qui nous arrive comme une remise en cause personnelle dans notre identité, et de ne prendre aucun recul sur rien du tout.

C’est vrai quoi, pourquoi prendre du recul ?

C’est quand même beaucoup mieux de tout se prendre dans la figure, non ?

    • Tellement mieux d’être toujours sur la défensive et de considérer que les gens autour de nous sont toujours en train de chercher la faille et plonger dans nos faiblesses pour nous dominer
    • Tellement plus motivant de se battre contre tout pour être toujours au taquet et tout bien maitriser
    • Tellement plus confortable de douter de tout le monde et de s’imaginer tout le négatif qu’ils peuvent penser sur nous (pour l’anticiper, bien entendu).

Et puis bon, ça ne sert évidemment à rien de vérifier ce que l’on s’imagine, car comme on le pense, donc forcément on a raison.

Vous ne trouvez pas?

 

Etre serein! Mais pourquoi faire ?!

Pour éviter les conflits, les tensions?
Non bien sûr! Pour ça, ce qu’il faut c’est ne jamais prendre position sur rien, tout garder pour soi et surtout ne jamais s’affirmer, pour être sûr de ne pas faire de vagues.

Pour faire en sorte que les gens aillent bien ?
Négatif. Le mieux est de ne voir qu’à travers les autres, de ne ressentir qu’à travers eux en s’oubliant soi et ses propres ressentis, pour être sûr d’être complètement connecté à eux. Ca, ça va les aider vraiment et tant pis pour soi.

Pour ne pas être dérangé, pour être tranquille ?
Encore une fois, bien sûr que non. Ce qu’il faut dans ce cas, c’est vivre seul au milieu de nul part, déconnecté de tout pour être sûr de ne jamais se faire envahir par quoi ou qui que ce soit.

Non, croyez-moi, vivre sereinement n’est pas une bonne façon de vivre.

C’est tellement mieux de ne pas prendre en compte ses émotions, et de tout garder pour soi quand quelque chose nous stresse, tellement mieux de ne pas écouter son corps quand des signes se font sentir.
Un bon petit accident, des bons ulcères, des arrêts maladies, des hernies, des problèmes articulaires, et j’en passe… que demander de mieux !?

De toutes façons, tout le monde sait bien que le corps n’est qu’une machine faite de viande et d’os, et n’a rien à nous dire, et que les dysfonctionnements qui peuvent survenir ne sont en rien des signaux d’alertes, mais juste des problèmes passagers comme peut en rencontrer n’importe quelle machine, ou simplement l’usure de l’âge, et qu’il n’y a surtout aucun message derrière.

Un peu de calmants, quelques produits chimiques, éventuellement un petit coup de bistouri, et c’est reparti comme avant, surtout sans rien changer.

Et pareil pour le cœur. Tout le monde sait que les raisons du cœur ne sont pas raisonnables, et qu’il ne faut surtout pas les écouter. Les émotions… quelle source inépuisable d’embêtements. Et puis elles ne sont tellement pas « rationnelles ».

bloquer fermer

Les ressentis, pourquoi les écouter, les prendre en compte ? Autant bien tout garder très profond, les étouffer, ne surtout pas les exprimer. On risquerait de se soulager, de se détendre, d’être plus serein.

Cela pourrait même nous aider à avoir des relations plus saines, plus vraies, car elles seraient basées sur quelque chose qui nous correspond mieux, et non sur un modèle que l’on suit, sans forcément trop savoir pourquoi.

Alors non, surtout pas…

Autant rester sur des apparences bien lisses, qui correspondent bien à ce que les autres veulent voir de nous (ou plutôt à ce que l’on s’imagine que les autres veulent voir de nous), même si dans le fond on aimerait bien exprimer autre chose qui nous correspond mieux.

La seule raison qui compte, tout le monde le sait, est celle du plus fort, du dominant, du plus productif, de celui qui possède le plus, de celui qui s’affirme le plus sans se soucier des autres, car c’est notre confort matériel personnel qui compte avant tout.

Et on pourrait continuer longtemps comme ça à énumérer les méfaits de la sérénité.

 

Alors comment faire pour éviter d’être serein ?

Voici quelques petits conseils :

1. Ne respirez pas bien: bloquez votre respiration au niveau thoracique et ne la faites surtout pas descendre dans l’abdomen. Inspirez rapidement et par à-coups, mais n’expirez pas complètement. En bonus, un petit truc de vieux briscard : bloquez bien vos épaules et crispez-les en permanence, en veillant à ce qu’elles ne soient surtout jamais détendues.

Vous verrez, c’est magique. Au moindre stress, tout s’amplifie, vous vous sentirez bien envahi, et des sensations de blocage, d’étouffement, voire même dans le meilleur des cas, de panique pourraient survenir, et vous serez facilement déstabilisé. En plus, tout ça va engendrer plein de tensions dans le corps, et favoriser douleurs, aigreurs, problèmes circulatoires, etc…

2. Quand quelqu’un vous dit quelque chose, prenez-le surtout bien à cœur, sentez-vous agressé, critiqué, et n’allez surtout pas imaginer que c’est peut-être vous qui interprétez faussement ses propos, car votre point de vue est le seul vrai, et c’est de sa faute si vous le comprenez « négativement », car vous n’êtes absolument pas responsable de ce que vous pensez.

3. Ne changez jamais de point de vue sur ce que vous pensez, dites et faites. Il n’existe qu’une seule façon de penser et de voir les choses, et forcément c’est la vôtre. Et en plus vous n’en avez qu’une : pas possible de changer. Donc si quelque chose vous bloque, c’est obligatoirement à cause des autres.

4. N’acceptez aucune aide, sentez-vous humilié quand vous n’avez pas réussi ce que vous vouliez, prenez-le comme un échec de ce que vous êtes. Ca marche très bien pour augmenter la frustration, la culpabilité, les rancœurs, la colère et le stress.

De la même façon, on pourrait encore en rajouter beaucoup, mais déjà, si vous suivez ces quelques petits conseil -et je vous le recommande fortement- vous avez de très fortes chances de vivre moins sereinement, et c’est bien ce que l’on veut ici.

Si vous ne les appliquez pas, ou pire, si vous pensez même à faire le contraire, c’est à vos risques et périls.

Mais honnêtement, je ne vous le conseille pas, car vous risqueriez d’aller mieux et de vivre plus sereinement… Vous pourriez être la cause d’une faillite mondiale.

chute d'eau

Cet article est ma participation au festival de la croisée des blogs, organisé par le site devperso.org. Pour ce mois de février c’est Sébastien, du blog Vers une vie Sereine, qui héberge ce festival, et nous propose le thème suivant : Comment vivre plus sereinement son quotidien?

Si cet article vous a plu, vous pouvez téléchargez gratuitement le bonus ici.

Powered by Subscribers Magnet