Des petits pas de bonheur au quotidien

Cet article est écrit dans le cadre de l’édition mensuelle de la croisée des blogs du mois de décembre.

Ce mois-ci elle est organisée par Marina du blog Heureuse en amour

Le thème de cette édition est : Petits moments de bonheur au quotidien

 

Vous avez dit bonheur ?

Un certain L.Tseu a dit un jour qu’un voyage de 1000km commençait par 1 pas.

C’est la somme de ces petits pas qui vont petit à petit faire le voyage. Et non un seul, ou quelques pas de géant spectaculaires qui vont forcément nous faire faire le plus gros du voyage.

Oh ! bien sûr, il peut y en avoir, et tant mieux, mais en règle générale, c’est plutôt la somme de tous les petits pas qui vont nous faire avancer le plus gros de la distance.

 

Pour le bonheur, il semblerait que ça soit pareil. D’ailleurs si on y réfléchit un peu, il semblerait que ça soit pareil pour pas mal de choses…

Le bonheur, quel que soit ce qu’on y mette derrière, est quelque chose que l’on cherche, en général, à avoir le plus possible et le plus souvent possible. Donc sur une vie, le plus de jours possibles.

Et en fait, quand on pense, le bonheur est plutôt quelque chose qui se vit plus que quelque chose qui ne se possède.

Des gros bonheurs tous les jours, toute la journée, je ne sais pas si c’est vraiment possible… ni souhaitable en fait. Ca risquerait de nous empêcher de voir toutes les belles petites choses simples de la vie.

On pourrait donc comparer ces petites choses simples, ces petits bonheurs, aux petits pas du voyage: c’est tous les jours, par petites touches, qu’on a le plus de chance d’en profiter.

Et comme on est chacun différents, on a chacun nos façons, propres à nous, de se procurer, de vivre ces petits bonheurs au quotidien.

 

15 minutes qui peuvent rapporter gros

Pour ma part, un que j’apprécie particulièrement et que je m’octroie le plus souvent possible, c’est la tant oubliée, la tant dénigrée ou dévalorisée par certains, mais pourtant oh! combien naturelle et utile pour un bon équilibre du corps : j’ai nommé la sieste.

A une époque où on doit toujours produire plus, et où les temps de repos dans la journée sont considérés comme une perte de temps, ces quelques minutes de ressourcement pourraient changer bien des choses, jusque dans les résultats de ce que l’on produit…

En général, environ 7h après son réveil, le corps traverse une période de dépression d’énergie, quoi que l’on fasse. Cette phase s’appelle la dépression circadienne. Cette phase peut être amplifiée ou diminuée suivant notre état général. Pour un lever à 7h, si on en rajoute 7, ça nous fait 14h… Le fameux début d’après-midi que tout le monde connait bien.

Et si à ça on rajoute la baisse d’énergie extérieure due à la digestion (le corps va utiliser une grande partie de ce qu’il a comme énergie pour digérer, facilitant ainsi un état de somnolence), alors on va grandement apprécier les réunions powerpoint du début d’après-midi, sous lumière tamisée…

Et c’est normal.

Imaginez un peu, sous prétexte de ne pas vouloir « perdre » 10-15 minutes de sieste en début d’après-midi, on va trainer la patte jusque 16-17h, et pendant tout ce temps-là, être à un niveau d’efficacité proche du minimum.

Et là, combien de temps on perd ? C’est pas 15 minutes, c’est 3h… sans compter l’impact sur la santé…

Donc là, moi je dis: vive la sieste, vive cette perte de temps qui nous en fait gagner beaucoup plus après, et qui nous permet de nous sentir beaucoup mieux tout le reste de la journée…

 

 Ce qui nous enrichit quand on en donne

Un autre petit moment de bonheur pour moi, est un simple sourire, sincère, voire même parfois complice. Ce sourire peut venir de quelqu’un que l’on connait, ou d’un(e) inconnu(e) dans la rue.

 

Un regard, un sourire, ça ne coûte rien et ça peut apporter beaucoup : un peu de chaleur, de réconfort, de l’attention, briser l’indifférence, etc…

D’ailleurs un sourire fait partie de ces choses qui plus on en donne, plus nous enrichissent.

Un sourire, et un bonjour.

Alors évidemment, on ne va pas s’amuser à dire bonjour à tous les gens qu’on croise dans la rue, ça ferait un peu beaucoup. Mais si on se retrouve face à face avec quelqu’un que l’on ne connait pas, un simple petit bonjour fait toujours plaisir.

Je sais qu’ici, en France, on a même plutôt tendance à se méfier d’un inconnu qui nous dit bonjour. On a vite fait de penser « ouh là, qu’est-ce qu’il me veut celui-là, qu’est-ce qu’il va encore me demander ? »

C’est vrai que ça arrive, et c’est dommage.

Malgré tout, en ce qui me concerne, quelqu’un que je croise, et qui me dit un simple bonjour avec un sourire sincère, ça me fait toujours plaisir.

 

Et pour finir

Une petite vidéo qui circule sur youtube : 5 minutes de bonheur et de joie.

A regarder sans modération…

Si cet article vous a plu, vous pouvez téléchargez gratuitement le bonus ici.

Powered by Subscribers Magnet