La puissance de l’intention : une clé du bonheur

chat-a-lunette extraitC’est l’histoire d’un prof, nouvellement arrivé dans un lycée. Un test a été fait en aveugle pour lui.

En début d’année, on lui dit qu’une de ses classes (on va l’appeler A) a un bon niveau et que les élèves sont attentifs et motivés, alors qu’une autre (on va l’appeler B) a un niveau médiocre avec des élèves difficiles et indisciplinés, et que l’année risquera d’être dure avec eux.

Ce qu’on ne lui dit pas c’est qu’en fait ces deux classes ont le même niveau (11 à 12/20 en moyenne générale) avec des profils d’élèves plus ou moins similaires.

En fin d’année, chose surprenante, pour les matières le concernant, la classe A a eut des bien meilleurs résultats que la classe B, alors que l’année précédente et donc en début d’année les élèves avaient des niveaux similaires.

 

Qu’est-ce qui s’est passé ?

D’une certaine façon et inconsciemment, dès le début d’année et avant même d’avoir vu les élèves, le prof a été « conditionné » et a perdu sa neutralité vis à vis de ces deux classes. Il est arrivé avec des intentions différentes pour les deux groupes : D’un côté -les A- c’est des bons, de l’autre -les B- c’est des mauvais.

Du coup, toujours inconsciemment, tout au long de l’année il s’est aussi très probablement comporté différemment avec les deux classes, abordant les élèves différemment : les A comme des bons, les B comme des mauvais.

Et pour nous, dans la vie de tous les jours, c’est exactement pareil. Si lorsqu’on arrive en face de quelqu’un, notre intention est déjà orientée, alors nos actions, comportements, pensées, réactions… avec cette personne seront aussi orientés.

Imaginez, on vous présente quelqu’un en vous disant (avant) que cette personne est malhonnête, menteuse et qu’il faut s’en méfier parce-qu’il y a toujours un coup fourré avec. Est-ce qu’à l’intérieur de vous, il n’y aura pas une petite partie (une pensée, un ressenti…) qui malgré tout se méfiera un petit peu de cette personne ? Et donc, pensez-vous que vous allez être, à 100%, aussi ouvert et décontracté avec elle que si on vous avait dit qu’elle était super honnête, sympa, franche et digne de confiance ?

L’intention avec laquelle on aborde les gens est vraiment très importante dans la relation. Je ne parle pas ici de ce qu’on veut bien montrer ou admettre si on nous pose la question. Je parle ici de notre réelle intention intérieure profonde. Celle-là même que peut-être nous ne voulons pas toujours admettre d’avoir nous-même. Cette intention va conditionner pour une bonne part, la qualité de la relation qu’on aura avec ces personnes.

Et dans la vie c’est pareil. Pour ça, je vais laisser la parole à Ilios Kotsou, qui en parlera bien mieux que moi :

 
 

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez téléchargez gratuitement le bonus ici.

Powered by Subscribers Magnet