Que votre parole soit impeccable

Le premier des 4 accords Toltèques peut paraitre très simple mais est peut-être l’un des plus difficiles à réaliser : Que votre parole soit impeccable.

Par la parole nous faisons exister les choses…

Je m’explique :
On ne peut pas parler de quelque chose qui n’existe pas pour nous. Une chose ou un concept qu’on n’a jamais vu, dont on a jamais entendu parlé, jamais expérimenté et sans aucune idée dessus, on n’aura pas de mot pour le décrire. Pour nous il n’existe pas. A partir du moment où on lui donne un nom, où on le décrit, on en parle, on y fait référence, alors dans notre vision du monde, on lui donne une existence, on le fait exister, on le fait se manifester.

Et d’ailleurs, quelle que soit notre façon de parler, notre intention, nos pensées, nos rêves ou nos ressentis se manifestent par la parole. La parole n’est pas seulement un son ou un symbole, c’est une force qui représente notre capacité à nous exprimer et à communiquer. Selon la façon dont elle est utilisée, la parole peut libérer ou asservir. Elle peut transformer une vie ou l’anéantir. Regardez ce qui s’est passé en Allemagne à partir des années 1930. La parole d’un seul homme a réussi à manipuler toute une nation de gens intelligents, pour finir en guerre mondiale. Il a réussi à convaincre des gens de commettre des actes de violence atroces. La parole d’Hitler, fondée sur des croyances et des accords issus de la peur, a réveillé les peurs des gens et ils ont fini par s’entre tuer par peur les uns des autres.

L’esprit humain est comme une terre fertile dans laquelle des graines sont continuellement semées et poussent : idées, pensées, opinions, concepts… Malheureusement les graines de la peur y poussent souvent très bien. L’esprit humain est souvent très fertile, mais seulement pour les graines pour lesquelles il est préparé.

Pendant toute notre domestication, nos parents, frères, sœurs, amis, entourage, ont émis des opinions sur nous, même sans y penser. Nous avons cru certaines de ces opinions et avont vécu dans la peur qu’elles véhiculaient : ne pas être bon en sport, en langue, en science, ne pas mériter ceci ou cela…

Une parole qui réussit a capter notre attention peut pénétrer notre esprit et changer des croyances en mieux ou en pire. A force d’entendre certaines choses sur nous, en peut finir (inconsciemment) par y donner notre accord et agir en conséquence. Par exemple, à s’entendre dire régulièrement qu’on est stupide, on peut finir par y croire. Et cet accord peut nous servir à faire de nombreuses choses ne servant qu’à prouver notre stupidité : « Si seulement j’étais intelligent… mais je dois être stupide, sinon je n’aurais pas fait comme ça« . Et inversement, un jour une autre parole capte notre attention, et nous fait découvrir qu’on n’est pas stupide, on y croit et on conclu un nouvel accord. Résultat on ne se sent plus stupide et on n’agit plus stupidement.

La parole, en fonction de l’accord qu’on lui donne peut avoir un pouvoir sur nous.

 

 

Une parole sans jugement ?

Mais donc, qu’est ce que ça veut dire, une parole impeccable ?
Si on regarde l’étymologie, « impeccable », vient du latin « pecatus » qui veut dire « péché » et de « im » qui veut dire « sans« . Impeccable veut donc dire « sans péché ». Maintenant qu’est ce que c’est qu’un péché ? Les religions en parlent beaucoup : voyons ça d’un peu plus près.

Pour Don Miguel Ruiz, dans son livre « Les quatre accords toltèques », le péché est quelque chose que l’on commet contre soi-même. Toute chose qu’on sent, croit ou fait à l’encontre de soi-même est un péché. On agit contre soi-même quand on se juge ou se critique pour n’importe quoi. Etre sans péché c’est donc faire l’inverse. Etre impeccable c’est donc ne rien faire contre soi-même. Etre impeccable, c’est assumer la responsabilité de ses actions sans se juger ni se critiquer.

Vu comme ça, le péché n’est donc plus quelque chose de moral ou de religieux, c’est simplement du bon sens. Le péché commence donc avec le rejet de soi. Le péché mortel est donc se rejeter soi jusqu’à la mort. Etre impeccable, de l’autre côté, mène à la vie. Une parole impeccable est donc une parole qui ne s’utilise pas contre soi. Et même si par exemple j’insulte quelqu’un, en réalité c’est contre moi que ça se retourne car la haine engendrée par la personne insultée ne me fera aucun bien. Et si je me mets en colère contre quelqu’un, ce « poison émotionnel » que j’envoie, je l’utilise finalement contre moi-même.

Inversement, si je m’aime, j’exprimerai cet amour dans mes interactions avec mon entourage et ma parole sera impeccable, parce-que cette manière d’agir favorisera une réaction similaire.

Mais alors, avoir une parole impeccable, concrètement qu’est ce que c’est ?
Suite dans le prochain article.

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez téléchargez gratuitement le bonus ici.

Powered by Subscribers Magnet